Mer de Banda (Ambon à Alor)

L’OCÉAN, UNE SYMPHONIE INFINIE…D’ENDROITS EXPLORÉS.